Split et Trogir sont deux villes côtières qui se situent dans la partie sud de la Croatie. Elles sont distantes de 25km l’une de l’autre. Split, 170 000 habitants est doté d’un patrimoine historique exceptionnel et fait partie de l’un de nos coups de coeur, Trogir, bourrée de charme ne manquera pas de vous séduire non plus. 

Trogir

Se rendre à Trogir

Depuis Split, vous pouvez facilement emprunter la voie rapide qui vous conduira en une trentaine de minutes à Trogir. Des compagnies comme Flixbus ou Arriva font également la navette entre les deux villes. 

Par ailleurs, Trogir accueille l’aéroport international de Split. Si vous choisissez d’arriver en Croatie par cet aéroport, allez donc faire un saut à Trogir dont le centre ne se situe qu’à 5km de l’aéroport. Vous pouvez parcourir les différentes offres de transferts sur ce site. Des bus et taxis vous permettent également de gagner le centre.

Se balader dans Trogir

Le centre romano-gothique de Trogir est inscrit à l’UNESCO et constitue l’un des mieux conservés d’Europe centrale. La ville dispose d’un riche patrimoine. Un parking (payant) se situe à l’entrée de la vieille ville.

A ne pas manquer : la cathédrale Saint-Laurent avec son portail roman, sa place, la Tour de l’Horloge ses remparts. Visiter le campanile de l’église. Se renseigner vite fait sur l’Histoire de la ville.

Le château Kamerlengo situé à l’extérieur des remparts offre un panorama sur la ville et son port. Un film diffusé à l’intérieur de l’une de ses tours vous en apprendra plus sur l’Histoire de Trogir.

Il vous faudra une bonne matinée / après-midi pour parcourir le centre. 

A Trogir, comme dans la plupart des édifices religieux croates, l’accès est restreint. En effet, les personnes et plus particulièrement les femmes ayant un décolleté les épaules découvertes s’y verront refuser l’accès. Pensez donc à apporter, une écharpe ou un châle, afin de vous couvrir le temps de la visite.

Manger à Trogir

Pour vous restaurer, nous vous conseillons le restaurant Tragos situé en plein centre. Des plats traditionnels et bons marchés vous y sont proposés. Le plat de calamars grillés est généreux et délicieux, côté terre, leur Pasticada accompagné de gnocchis faits maisons vous séduira.

Split, notre coup de coeur

Split c’est une addition de styles et d’époques différentes qui nous ont bouche bée. La seconde ville croate nous a surpris par son dynamisme et son patrimoine unique. 

Se rendre à Split

Split se situe à 1h de route de Sibenik en voiture. Comme nous l’avons vu précédemment, la ville dispose également d’un aéroport international et des transferts permettent de joindre le centre-ville.

Si vous venez en voiture, sachez que les parkings gratuits se font rare en centre-ville et ceux qui le sont, sont pris d’assaut par les touristes l’été. Vous pourrez néanmoins vous garez dans la zone du terminal de ferry ou à proximité de son bord de mer en ville. 

Un peu d'Histoire

A l’instar de Trogir, le centre-ville de Split est en grande partie classé au patrimoine de l’Humanité. 

Le centre historique est très riche et offre un mélange de styles surprenant. On ne peut pas faire l’impasse sur Split : le gigantesque palais Dioclétien qui a été approprié par les habitants de la ville au fil des siècles le remodelant profondément, musée de la ville, la cathédrale, le péristyle, le temple de Jupiter, etc. Au IIIème siècle, l’empereur romain Dioclétien ordonne la construction d’un immense et somptueux palais aux dimensions impressionnantes (215 mètres de long sur 180 mètres de large). Mais le plus incroyable dans tout ça, c’est la transformation qu’a subi la palais à travers les époques. Au fil des siècles, les habitants de la ville se le sont réappropriés. Les bâtiments sont profondément transformés, au Moyen-Age des habitations sont construites dans l’enceinte même du palais dont les sous-sols deviennent littéralement un vide-ordures. Une multitude d’époques et de styles se superposent ce qui est palpable dans l’architecture de la ville. Aujourd’hui l’ensemble est remarquablement mis en valeur : les voutes des sous-sols abritent aujourd’hui des boutiques et le musée de la Ville, les remparts du palais affichent toute leur majesté depuis le bord de mer, la cathédrale et le péristyle sont saisissantes par leur ecléctisme.

Un patrimoine incroyable

 Intégrer les différents visites réalisées en ville + le fait qu’il y a un musée GOT. 

Attention : les visites de la cathédrale se font jusqu’à 17h et le dimanche elle n’ouvre qu’à 12:00 (messe). Le musée de la ville ferme lui à 22h et permet de découvrir les sous-sols du palais Dioclétien tout en apprenant sur l’histoire de la ville : très intéressant

Musée de la ville (Muzej Grada Splita à 20 kn l’entrée), de la cathédrale, de son clocher et de sa crypte. Lors des messes le clocher et la crypte sont ouverts mais pas la cathédrale. Prix clocher : 15 kn / pers. ; prix crypte : 10 kn / pers. ; prix cathédrale : 15 kn / pers. Prix musée : adulte 20kn, étudiants 15kn.

Profiter de Marjan Forest

Situé sur les hauteurs de Split, donne une vue d’ensemble de la ville. XXX

+ indiquer plage pour se baigner en ville

Dîner à Split

Un conseil resto : Konoba Festivi, un restaurant à tomber. Poisson cuit à la perfection et à la demande du client. Produit frais, cadre agréable. Serveurs au petit soin. Au début, le gérant nous présente les différents poissons sur un plateau et nous conseille de partager plusieurs entrées chaudes pour l’accompagnement des poissons. Le risotto aux crevettes est à tomber, les légumes grillés également, le poisson succulent (mention spéciale pour le thon rouge).

Prix varient selon poissons : 40e / kg de thon, 60e / kg daurade, bar … pour le thon et autres poissons de seconde classe possibilité de choisir la quantité souhaitée, pour les autres les poissons seront entiers (attention au prix donc).

Un des meilleurs restaurants que nous avons fait en Croatie ! Pensez à réserver en appelant 1 voire 2 jours à l’avance !

Prendre le ferry

Nous poursuivons notre visite de Split avant de prendre le ferry en début d’après-midi.

Catégories : CroatieEurope

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *