Quoi de mieux pour se ressourcer le temps d’un weekend loin de toutes les agitations de la grande ville qu’est Buenos Aires. Tigre se situe dans la province de Buenos Aires, au nord de la ville. Les habitants (les Porteños) de cette agglomération qui ne compte pas moins de 16 millions d’habitants aiment se rendre dans cette petite ville pour aller se ressourcer. Surnommée la Venise d’Argentine à cause de ses canaux, vous aurez l’impression d’être dans un village à seulement une heure de Buenos Aires. Il est donc très facile de s’y rendre et les activités y sont nombreuses. 

Comment se rendre à Tigre ?

Il est très facile de se rendre à Tigre depuis Buenos Aires. Le moyen que nous vous recommandons car nous pensons que c’est le plus simple est le train.

  • Le train direct Retio – Estación de Tigre

Le train est le moyen le plus économique, le prix varie bien évidemment en fonction de la station de départ. Si vous choisissez comme nous de faire le trajet depuis la gare de Retiro, il s’agira du trajet le plus cher car le train est au Terminus. Si vous choisissez de partir depuis Olivos, le billet vous coûtera un peu moins cher. Dans tous les cas, le train reste tout de même la solution la plus économique et rapide pour se rendre à Tigre. Il n’est pas nécessaire de réserver vos billets à l’avance, vous pouvez les acheter au guichet juste avant de monter dans le train et ainsi choisir les horaires qui vous correspondent le mieux. Vous pouvez utiliser la carte Sube, qui est la carte pour les transports en commun dans Buenos Aires. Le trajet coûte moins de 20 pesos, soit moins d’un euros selon le cours du pesos.    

Le trajet entre Retiro et Tigre dure environ 50 minutes, nous vous conseillons d’éviter les heures de pointe le week-end car à cette période, il s’agit d’une destination très prisée par les Buenos-Airiens. Il y a un départ toutes les 15 minutes environ.

  • Le tren de la Costa

Cette ligne de train a été mise en place pour les touristes à la fin des années 90, il longe la côte du Rio de la Plata. Pour cela il faut prendre un train jusqu’à la station de Mitre depuis la gare de Retiro. Il suffit ensuite de suivre les indications vous menant au tren de la Costa. La suite du trajet se fait ensuite au départ de la gare de Maipu qui se situe seulement à 300m de la gare de Mitre. Il y  a un train toutes les 30 minutes environ. Si vous souhaitez avoir une jolie vue, placez vous sur la droite afin de voir la côte. Durant votre trajet vous pourrez admirer les différents quartiers chics au travers lesquels passe le train. Chaque station a ses propres caractéristiques. Le trajet dure 30 minutes et vous amène à la station Delta de Tigre qui se trouve à 1 km de la station principale Estación de Tigre.

    • Le bateau

    Le départ se fait depuis Cecilia Grierson 400 au nord de Puerto Madero, il faut compter environ 1h50 de trajet pour arriver à la station fluviale de Tigre Lavalle 499.  Lors de votre trajet vous verrez différentes infrasctructures comme l’aéroport national Jorge Newbery ou encore le stade de foot River Plate. Vous verrez aussi les quarties chics qui se trouvent au nord de Buenos Aires juste avant d’arriver à Tigre.

    • Le Bus

    Depuis le centre de Buenos Aires, la ligne de bus la plus rapide pour se rendre à Tigre est la ligne 60. Vous pouvez voir les différents arrêts de la ligne ici. Il faut compter environ 1h30 de trajet selon le traffic jusqu’à la Plaza Central de Tigre.

    • Le taxi

    Si vous êtes 3 ou 4 personnes, cette solution peut s’avérer être intéressante et plus simple dans le sens où celui-ci va vous déposer où vous le souhaitez et vous récupérer quand vous voulez.

    Il est possible de combiner plusieurs moyens de transport, prendre le bateau à l’aller et faire le retour en train par exemple.

    Que faire à Tigre ?

    Il existe une multitude d’activités à faire à Tigre. Que ce soit des sports aquatiques ou terrestres, des activités culturelles, des activités à sensations ou encore du shopping, il y en a pour tous les goûts. En se promenant dans la ville on remarque tout de suite qu’il fait bon vivre à Tigre, les maisons sont très jolies et la population y est accueillante.

    • La découverte du centre-ville et du marché El Puerto de Frutos

    Une des raisons pour laquelle Tigre attire beaucoup de monde le week-end, c’est pour son marché artisanal, El Puerto de Frutos. On y trouve une multitude de petites boutiques de souvenirs, de produits locaux, mais aussi de magasins vendant tous types d’objets du quotidien. Nous vous conseillons de vous perdre dans ce dédale de boutique pour y découvrir les boutiques pittoresques. Ne cherchez pas de fruits et légumes, vous n’en trouverez pas, il ne s’agit pas d’un marché comme les autres.

    • Le Parque de la Costa

    Si vous aimez les sensations, ce parc d’attractions vous conviendra parfaitement. Le parc dispose d’une cinquantaine de manèges accessible à tous les âges. Il y a des montagnes russes, des chaises volantes, une grande roue, des jeux de lasers, des courses de karting et bien plus encore. Les tarifs dépendent des activités que vous souhaitez faire dans le parc. Vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin sur le site du Parque  de la Costa.

    • Le MAT (Museo de Arte de Tigre)

    Si vous aimez l’art, ce musée est fait pour vous. Différentes collections et expositions y sont présentées pour ravir petits et grands. En marchant le long du fleuve en direction du MAT, vous pourrez vous rendre compte de la forêt environnante et verdoyante. Vous trouverez les informations complémentaires sur le site du musée.

    • Un tour en bateau sur le Rio de Tigre

    Plusieurs compagnies se partagent le marché, celles-ci proposent des tours entre 1h et 1h30. Cependant ces bateaux ne font que se promener dans les canaux sans accoster. Et cela reste malheureusement très touristique. Nous vous conseillons plutôt l’activité suivante au village des Tres Bocas si vous avez un peu plus qu’une journée à Tigre.

    • Le Village de Tres Bocas

    Si vous restez 2 ou 3 jours sur Tigre et ses alentours, nous vous conseillons fortement cette activité. Il est préférable de partir tôt dans la matinée afin de profiter au maximum des activités à faire tout le long du trajet. Vous trouverez les guichets juste à côté de l’office de tourisme. Il faut compter environ 10 euros, cela dépend bien évidemment du taux de change actuel. Trois compagnies effectuent les trajets à bord de navettes appelées Lanchas. Le parcours suit différents canaux qui permettent de découvrir de jolies petites maisons sur pilotis. Ce sont ces petites maisons qui font le tout le charme de Tigre.

    Le nom du village (Tres Bocas = Trois bouches) provient de son emplacement car il est situé au delta de trois rivières. Une fois sur place, il est possible d’aller et venir entre la forêt, les maisons et les canaux. La dernière navette pour Tigre est à 19h, il faut donc faire très attention à l’heure.

    Au cours du trajet, différents arrêts sont possible, notamment  le Museo Casa Sarmiento, c’est dans cette résidence secondaire que venait se reposer l’ancien président Domingo Sarmiento. Cette ancienne demeure est reconvertie aujourd’hui en musée. Il est également possible d’aller bien plus au nord et donc de s’engager plus profondément dans la nature à travers les canaux. Cela est possible si vous avez du temps et un budget un peu plus conséquent car il faudra compter environ 40 euros par personne.

    Où se restaurer à Tigre ?

    La ville étant très touristique, il n’est pas compliqué de trouver un endroit pour se reposer lors de la pause déjeuner, il y en a pour tous les goûts. Nous avons fait le choix de manger dans l’un des nombreux restaurants du marché Puerto de Frutos. Tigre étant au tout début de notre séjour en Argentine, nous avons tout naturellement absolument voulu manger une Parilla. C’est l’un des plats typiques du pays, celui-ci est composé d’un assortiment de différentes viandes. Certains morceaux ne sont pas forcément au goût de tout le monde, nous avons donc appris par la suite qu’il y a d’autres types de Parilla où l’on peut choisir la pièce de viande que l’on désire manger, ce qui nous correspondait beaucoup plus.

    Bon à savoir : Attention à l’addition dans les restaurants touristiques, on y trouve trouve la Propina. Il s’agit du pourboire qui n’est pas du tout obligatoire comme cela pourrait être le cas dans certains pays comme les États-Unis. Il s’agit du bon vouloir du client et de son expérience vécue dans le restaurant. Nous avons appris par la suite par une argentine que c’est illégal de forcer le client à le payer et donc que les touristes sont une cible parfaite. Il nous est arrivé d’en laisser quand nous avions vraiment passé un bon moment dans certains restaurants.

    En fin de journée, il était déjà l’heure de reprendre un train pour revenir sur Buenos Aires. Notre expérience dans cette petite ville fut très agréable car elle nous a permis de faire comme les argentins, à savoir passer une journée de week-end dans la province de Buenos Aires et de comprendre le besoin d’évasion de cette grande ville.


    0 commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *